Peut-on rouler avec un joint de culasse HS ?

Auto / Moto Peut-on rouler avec un joint de culasse HS ?

Le joint de culasse est une petite pièce se situant au niveau du moteur de la voiture, qui se révèle être indispensable au fonctionnement de ce dernier. En effet, toute défaillance ou problème au niveau du joint de culasse, peut entrainer une panne au niveau du moteur au mieux. C’est pour cela, que la phobie de la plupart des automobilistes est une casse ou un problème quelconque au niveau du joint de culasse, vu les conséquences onéreuses que cela engendrera tôt ou tard, allant de la réparation du moteur dans le meilleur des scénarios, à l’obligation de changer de voiture dans le pire. Comment pourrions-nous alors reconnaitre un joint de culasse HS à temps ?

Qu’est ce qu’un joint de culasse ?

Il serait idéal de conserver en parfait état un joint de culasse, et de le remplacer dés les premiers signes de défaillance avant la survenue d’une panne. La culasse est le point d’appui de nombreuse pièces du moteur, pour n’en citer que quelques-unes, nous aurons :

  • Des Conduits d’échappement et d’émission ;
  • Des soupapes ;
  • Des systèmes d’allumage ;
  • Des systèmes d’injection ;
  • Du système de graissage, etc.

Faisant d’elle ainsi, un élément à part entière de bon nombre de moteurs, dont les moteurs de voitures : les chambres de combustion, d’un moteur, sont l’un des éléments nécessaires au bon fonctionnement du moteur d’une voiture, celles-ci seront, normalement étanches, et c’est le joint de culasse qui va venir assurer l’étanchéité de la culasse, assurant de ce fait, la parfaite jonction entre le bloc moteur et notre culasse, et ainsi, un fonctionnement optimal de notre moteur.

Qu’est ce qu’un joint de culasse HS ?

Trois signes doivent susciter notre attention afin de ne pas passer devant un joint de culasse HS, et ainsi préserver notre moteur de toute panne, nous auront alors dans cet ordre :

  • Une importante fumée blanche ;
  • L’apparition de la mayonnaise ;
  • Une rigidité des durites.

Le premier signe visible, quand un joint de culasse est atteint, est de la fumée blanchâtre présente dans bon nombre de soucis de voiture, dont la défaillance du joint de culasse, ou alors bleu clair, qui est plus caractéristique, lors de l’échappement des gaz, cela est la traduction du mélange entre le liquide de refroidissement et l’huile du moteur, qui est un mélange dangereux, tant pour l’humain que pour la voiture,et qui pourra être vérifié facilement, en observant l’huile du moteur, celle-ci sera alors très claire. Tout de suite après, nous pourrons apercevoir la mayonnaise, substance pâteuse est grasse au niveau du moteur, et plus exactement du circuit de refroidissement, conséquence du mélange entre le liquide de refroidissement et l’huile du moteur, signe pathognomonique que le joint de culasse est HS. Par la suite nous aurons une surpression des durites, qui auront tendance à se rigidifier, les durites étant d’habitudes, molles et souples. La vérification de ce paramètre est on ne peut plus simple, car on peut la faire manuellement en exerçant une légère pression dessus. Il ne faut pas oublier de faire attention au risque de brulures car les pièces peuvent être chaudes, voire brulantes.

Si tous ces signes sont présents, aucun doute, votre joint de culasse est HS, il serait donc idéal d’aller chez le garagiste et de ne pas tenter le diable en essayant de rouler avec.

Comment changer un joint de culasse et à quel prix ?

Le joint de culasse, bien qu’il soit malléable, celui-ci n’est ni fait en caoutchouc, ni mémé en plastique, mais en métal, contrairement à ce que l’on pourrait penser. Autrefois, il était fait d’amiante, puis son utilisation fut interdite. La moindre faille ou fracture au niveau du joint de culasse, où au niveau de la culasse elle-même pourrait induire une panne, voire une casse du moteur, qui pousserait le conducteur soit à aller voir son garagiste, où à devoir se débarrasser carrément de sa voiture. Une panne non négligeable donc, et qui peut être évitable, en changeant le joint de culasse dés l’apparition des premiers signes de défaillance, surtout qu’ils sont facilement repérables.

Le changement d’un joint de culasse n’est pas chose facile, cela requièrt du temps, de la patience, ainsi que beaucoup d’expérience, car le simple remplacement d’un joint de culasse, demandera un démontage total du moteur, expliquant ainsi, le cout de cette tache, sachant que le prix de la pièce ira de 30 à 300 euros, alors que le cout total de la réparation sera entre 1000 et 3000 euros, et cela en fonction de multiples paramètres, dont :

  • Le modèle du véhicule ;
  • Son état ;
  • La nature de la panne ;
  • Mais aussi les dégâts engendrés par le problème.

Ce qui explique que beaucoup de gens préférent temporiser avant de changer leur joint de culasse, mais se retrouvent malheureusement avec une panne encore plus couteuse. Nous pouvons ainsi conclure que la meilleure chose à faire, est de rester à jour concernant l’entretient de sa voiture, afin de ne pas passer devant un joint de culasse HS, ou un tout autre problème qui pourrait être aussi grave, voire plus grave, et au pire, d’aller voir son garagiste dés l’apparition du premier symptôme.

Comment trouver une voyance gratuite de tarot par tchat ?

La solution la plus simple pour avoir un tirage de cartes par un spécialiste...

Comment savoir si son forfait est compatible 5G ?

Les antennes 5G se développent sur tout le territoire et vous aimeriez profiter de...

Comment choisir une plaque funéraire en bois ?

L'enterrement d'un proche est toujours une étape compliquée. Il n'est donc pas forcément facile...