L’assurance est-elle obligatoire pour un vélo électrique ?

Auto / Moto L'assurance est-elle obligatoire pour un vélo électrique ?

Le vélo électrique est un moyen de transport routier destiné à emprunter la voie publique si bien qu’un minimum de garantie est à prévoir.

Qu’est-ce qu’un vélo électrique ?

VAE, ou Vélo à Assistance Électrique, est un vélo doté d’un moteur. Le cycliste a le choix entre la force générée par le pédalage ou par celle du moteur pour faire avancer le vélo. L’assistance se coupe automatiquement lorsque la vitesse de 25km/h est atteinte. Si le vélo à la capacité de passer outre cette limitation, sa qualification n’est plus un vélo à assistance électrique, mais un vélo à assistance électrique rapide ou speed bike.

Quelle assurance souscrire pour son vélo électrique ?

Le code des assurances est clair, le VAE n’est pas soumis à une assurance obligatoire. Il est considéré comme n’importe quel vélo ou bicyclette classique. Tout de suite après l’achat, le propriétaire peut utiliser son vélo électrique sans qu’aucune formalité postérieure ne soit requise. Si jamais un sinistre survient, la responsabilité sera entièrement à la charge du cycliste. De ce fait, il est fortement conseillé de souscrire à diverses assurances accessoires qui auront pour but de couvrir les dépenses en cas d’accident quelconque.

Par contre, considéré comme un véhicule terrestre à part entière, le vélo à assistance électrique rapide est soumis à l’obligation d’assurance pour la couverture de la responsabilité civile. Le véhicule fait l’objet des contrôles effectués par les agents compétents et tous conducteurs seront punis en conséquence si l’attestation d’assurance n’est pas fournie.

Quels sont les avantages d’une assurance pour un vélo électrique ?

Se protéger des vols

Environ 1000 cas de vol de vélo sont déclarés quotidiennement en France. Un chiffre assez conséquent pour démontrer que le vol est l’un des risques à craindre pour le VAE. Sans assurance valide, la probabilité pour que la perte soit totale est élevée. Les assurances proposent diverses formules pour se parer contre le vol de vélo : assurance antivol, assurance habitation, etc.

Se préserver des incendies

Muni d’un moteur, le risque d’incendie est un sinistre couru par les vélos électriques. Si le cas survient, les dommages seront corporels aussi bien que matériels. En effet, le court-circuit entraînera une explosion qui endommagera le moteur du vélo ainsi que la personne du cycliste. Certes, elle n’est pas mortelle, mais certainement dérangeante et coûteuse.

Se prévenir des accidents

Au même titre que l’incendie, les vélos électriques sont rarement sujets aux d’accident de circulation. Cependant, le coût à supporter est souvent conséquent quand il faut réparer les dommages causés à autrui. Seule, la souscription au préalable d’un contrat d’assurance destiné à couvrir les dégâts peut soulager le cycliste d’une telle dépense, si le cas survient.

Comment trouver une voyance gratuite de tarot par tchat ?

La solution la plus simple pour avoir un tirage de cartes par un spécialiste...

Comment savoir si son forfait est compatible 5G ?

Les antennes 5G se développent sur tout le territoire et vous aimeriez profiter de...

Comment choisir une plaque funéraire en bois ?

L'enterrement d'un proche est toujours une étape compliquée. Il n'est donc pas forcément facile...