4 manières de prodiguer les premiers soins de base : quel est le geste prioritaire ?

Santé 4 manières de prodiguer les premiers soins de base : quel est...

C’est très bien de vouloir porter secours à une personne blessée ou en détresse. Mais encore faut-il savoir comment l’aider. Il ne suffit pas seulement de vouloir aider, il faut également savoir comment lui être utile et lui apporter les premiers soins pour la soulager avant l’arrivée des secours. Si on ne s’y connait pas, on risque d’exposer le blessé à encore plus de danger. Malgré les bonnes intentions, on ne fera qu’aggraver la situation du blessé.

Pourtant, ces premiers gestes sont faciles à faire, tout le monde est capable de les prodiguer. Il ne faut pas avoir la science infuse ou être médecin et urgentiste pour connaitre ces premiers soins qui sauveront peut-être une vie un jour.

Appeler les secours avant tout

Donc, le principe est clair, mieux ne rien faire que mal faire. Cela étant il est toujours rassurant pour un blessé de sentir une présence à ses côtés. C’est encore plus réconfortant de voir que cette même personne peut le prendre en charge et lui prodiguer les premiers soins de base comme :

  • alerter les secours,
  • éviter les infections,
  • minimiser le risque,
  • libérer les voies aériennes,
  • mettre sur côté latéral

Ce sont là, juste quelques mesures à prendre en attendant les secours, d’autres encore peuvent être prises complémentairement, selon la nature de la blessure, s’il s’agit de brûlure, de malaise cardiaque, d’hémorragie… et si le blessé est conscient ou pas.

Libérez les voies aériennes

Dans le cas où l’accidenté est inconscient, il faut faire en sorte qu’il puisse respirer librement, enlever cravate, ceinture, faire basculer la tête en arrière et le mettre sur le côté latéral tout simplement. Pour des brûlures graves par exemple, il faut empêcher la victime de courir, arroser la brûlure d’eau froide après avoir supprimé la cause…En ce qui concerne les hémorragies, il faut savoir que le garrot est devenu aujourd’hui un geste de dernier secours pour éviter de bloquer la grosse artère et provoquer une nécrose, une gangrène et l’amputation.

Maintenant vous savez grosso modo, ce que vous devez faire devant un cas d’urgence, selon le cas, vous savez quand il faut masser, défibriller, alerter, garrotter…Mais il y a une chose très importante que vous ne savez pas encore, c’est de savoir aussi ce qu’il faut éviter de faire ! Donc, pour pouvoir intervenir sans risque et être pleinement efficace, il faut savoir par exemple que pour les saignements du nez, vous devez plutôt faire pencher la tête en arrière et exercer une pression avec les doigts sur l’os du nez , aussi contrairement à l’idée reçue, que si quelqu’un s’étouffe, il ne faut jamais le faire assoir, il ne faut pas non plus appliquer du chaud sur une fracture…mais de la glace.

Il faut noter par ailleurs qu’un massage cardiaque peut doubler les chances de survie, et que par conséquent, vous ne devez nullement prioriser le bouche à bouche dans le cas d’une crise cardiaque

Dans tous les cas de figure, votre premier soin de base est d’appeler les secours qui sont eux des professionnels et sauront mieux quoi faire.

Par ce seul geste vous avez déjà minimisé les risques potentiels et peut-être sauver une vie.

Votre bonne action du jour est là !

Comment obtenir un devis pour une assurance temporaire de scooter 50 ?

L'assurance scooter temporaire est idéale pour certains cas. Cependant, plusieurs compagnies d'assurance proposent ce...

Quels sont les agences digitales d’Aix-en-Provence ?

Au 21ème siècle, si une entreprise veut s’imposer dans son secteur, quel qu'il soit,...

5 manières d’assouplir des chaussures en cuir : comment rendre ses chaussures en cuir plus confortables ?

Les chaussures en cuir sont très élégantes, on en trouve dans tous les styles...